Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le lancement d’un grand programme de recherche sur le microbiote aux États-Unis

Le microbiote, c’est-à-dire l’ensemble des micro-organismes (bactéries, levures, champignons, virus) localisés dans des organes qui protègent notre organisme, comme l’intestin grêle et le côlon, est un enjeu majeur qui pourrait dépasser celui de la génétique. Les fonds d’investissement et les laboratoires pharmaceutiques ont investi plus de 700 millions de dollars entre 2011 et 2016 dans les solutions thérapeutiques basées sur le microbiote. En octobre 2015, des microbiologistes américains ont publié dans la revue Science un article appelant à une unification des recherches dans le domaine des microbiotes. En mai 2016, le gouvernement américain a annoncé le lancement du National Microbiome Initiative (NMI), le premier consortium américain sur le microbiote, doté d’un budget estimé à 500 millions de dollars. Le financement est composé pour un cinquième de fonds gouvernementaux, le reste est investi par des universités et des entreprises intéressées, comme la fondation Bill & Melinda Gates qui a déjà investi 100 millions de dollars dans le projet. Dans le cadre de l’approche globale impulsée par le gouvernement, trois axes ont été mis en avant : • les études interdisciplinaires, en s’appuyant sur les liens avec le département de la santé qui a investi 20 millions de dollars ; • le développement d’outils pour manipuler le microbiote ; • la création d’emplois dans le domaine. Au total, plusieurs dizaines de centres de recherche sur le microbiote doivent ouvrir sur le territoire américain. En France, le projet Metagenopolis, démarré en 2013, est soutenu par les Investissements d’Avenir et l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) pour un budget total d’environ 83 millions d’euros. Le projet s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire médicale, scientifique et industrielle. Ce projet a déjà abouti à 15 publications dans des revues telles que Nature et à 27 dépôts de brevets.

Les commentaires sont fermés.